Comment rejoindre davantage le cœur des enfants et celui des parents ?

7 février 2018

« Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. »
Lc 24,15

Pour rejoindre les enfants

  • Profiter du temps du goûter pour parler avec les enfants. Ou prendre le temps de le faire en début de séance. Laisser la parole aux enfants : De quoi discutez-vous à l’école, entre amis, à la maison ? De quoi votre vie est-elle faite en ce moment ?
  • Au cours de la séance, accepter de devoir s’interrompre pour revenir sur des choses qui interpellent directement leurs vies.
  • Ne pas hésiter à stopper toute discussion pour improviser quelques minutes de prière, afin de remettre le Christ au cœur de ce qui trouble leurs vies.
  • Chercher dans l’évangile la réponse à leurs difficultés, pour qu’ils voient que la Parole de Dieu peut éclairer directement leurs vies.
  • Inciter les enfants à parler avec leurs parents de ce qu’ils découvrent au catéchisme. Ils peuvent parfois être les évangélisateurs de leurs parents.

Pour rejoindre les parents

  • Passer du temps avec les parents au début et/ou à la fin de nos séances, pour manifester notre intérêt sur ce qui fait leur vie en ce moment. S’insérer dans les conversations des mamans entre elles. C’est l’occasion de leur rappeler les prochains rendez-vous de la paroisse, l’horaire de la messe, la prière des mères, la catéchèse pour adultes… Pour cela, il ne faut pas être pressé de rentrer chez soi à la fin de la séance.
  • Au cœur des conversations avec les parents, oser le témoignage de tout ce que Dieu a déjà fait pour nous, et comment Il se rend présent à chaque vie. Et pourquoi pas, improviser une petite prière avec eux.
  • Soigner les réunions avec les parents. Favoriser la convivialité des échanges pour les connaître, les écouter.
  • Impliquer les parents dans la séance de catéchisme, en leur proposant d’y assister, de rendre tel ou tel petit service (gestion du goûter, installation de la salle, du matériel, animation d’un petit atelier de bricolage ou autre… ) Cela peut susciter de nouvelles vocations de catéchistes.
  • Pendant la catéchèse, réunir les parents pour un temps entre adultes : échanges sur la Parole de Dieu, petite catéchèse sur un point de la foi, ou sur la messe… Proposer éventuellement de se retrouver dans un lieu neutre, comme au café.
  • Inciter les parents à parler avec leurs enfants de ce que ces-derniers découvrent au catéchisme.
  • Rendre compte aux parents de ce que vivent leurs enfants au catéchisme : les belles réflexions, les belles attitudes (avec discernement, pour ne pas violer la confidentialité de ce qui se dit en petit groupe). Les encourager à revenir sur tel ou tel aspect de la vie de leur enfant.

Pour rejoindre enfants et parents

  • Se proposer d’aller chercher les enfants à l’école, afin de se rapprocher des enfants et des parents.
  • Parler souvent de l’Eucharistie aux enfants et aux parents, leur donner rendez-vous pour la messe, leur proposer de s’y engager d’une manière ou d’une autre (lecture, chant, liturgie…)
  • Favoriser les évènements en familles : découverte d’un lieu spirituel, soirée fraternelle de louange/prière/intercession, ou « bol de riz ». Ces évènements peuvent être ouverts à d’autres paroissiens pour favoriser les liens entre eux et l’intégration dans la communauté paroissiale. Vivre ces évènements en lien avec d’autres groupes pastoraux : la Pastorale Familiale diocésaine, les Equipes Notre-Dame, les parcours Alpha…
  • Proposer des temps d’adoration pour les enfants et leurs familles. Des parents peuvent aider à la gestion et l’animation de ces temps.
  • Tisser des liens aussi avec les grands-parents.
  • Favoriser les rencontres entre catéchistes afin de s’enrichir et se soutenir dans cette mission, au niveau paroissial et diocésain (journées diocésaines des catéchistes).
  • Et bien sûr… Prier pour les enfants qui nous sont confiés et leurs familles. Les déposer chaque jour dans le Cœur de Dieu qui est l’acteur principal de l’évangélisation. Confier aussi au Seigneur notre propre cœur de catéchiste pour que nous soyons de fidèles témoins de son Amour auprès des enfants et leurs familles.

Synthèse du partage réalisé par les catéchistes à la journée de formation du 29 janvier 2018.